lundi 8 septembre 2014

Éditoriale, cris d'un photojournaliste oublié



Ceux qui travaillent en République Démocratique du Congo ne profitent pas de leurs efforts
Alain Wandimoyi, un passionné de la photographie depuis sa petite enfance, aujourd'hui photo journaliste engagé sur tout le sujet en République Démocratique du Congo. Il se démène bec et ongle pour promouvoir la photographie dans le grand Kivu.
Après plusieurs tentatives et effort de hausser haut l'étendard de la photographie non seulement pour la survie, mais aussi allumer le projecteur de cette discipline, hélas il se retrouve seul pour mener cette lutte, hélas personne ne regarde dans la même direction, personne ne s'arrête pour l'accompagner notre effort.
C'est inadmissible que ça se passe ainsi nous nous sommes battu pour sortir la République Démocratique du Congo du ventre mou en photographie mais, personne nous accompagne jusqu'à s'essouffler.
Ça ne s'explique pas non plus que nous rations de rendez-vous international où nous devons exposer des travaux bénéfiques pour le pays où notre travail devait contribuer à la sensibilisation sur ce qui se passe au pays d'une façon objective, de donner une réponse aux détracteurs qui vilipendent une nation.

Des commandos FARDC en patrouille de reconnaissance dans la profondeur de la foret à la recherche des ADF

La délimitation de frontière est une préoccupation des nations comme le manifeste notre photo, Le président de la République Démocratique du Congo et son homologue Rwandais avait tablé sur la question de bornes frontière violé par le deux partie.
Je me demande pourquoi dans mon pays on considère seulement la musique au détriment d'autre discipline artistique ? Ici j'interpelle les congolais à pouvoir aider aussi les opérateurs et artistes visuelle car ils ont la capacité de sensibiliser la population vers un changement à travers les images.
 Voici notre travail sélectionné au festival de Bosphore qui demande le soutient de tous

Ma démarche pour la 2° Internationale Bosphore Art Biennale 2014

Ma démarche par rapport au thème de  cette biennale, je présente le rapprochement des nations par des rencontres et des échanges des personnalités dans la région des grands lacs troublé par des crises identitaires et des guerres récurrente. 
Pour moi les échanges  représente un bâtiment où les âmes des hommes sont uni les un des autres malgré leurs différentes, mais ils s’acceptent en se reconnaissant ainsi chacun dans sa diversités pour trouver une force dans la région des grands Lacs. ce que je considère comme un monde sans frontière. C’est ainsi que je définis la mondialisation dans la province du Nord Kivu en République Démocratique du Congo une ville rapproché à celle de Rubavu au Rwanda.


-          Pour tenter de dissiper la méfiance entre  la République Démocratique du Congo et le Rwanda autours de soutien des rébellions au Rwanda et RDC,  les ministres des affaires étrangère de ce deux pays signe ensemble un accord pour effectuer une opération militaire conjointe dit (Umoja Wetu)  pour traquer les FDLR  et réduire la nuisance du CNDP des mouvements actif à l’est de la RDC.







-         


   Le président Joseph Kabila présidant de la République Démocratique du Congo et son homologue Paul Kagame discute sur la violation de la zone neutre par des constructions anarchique par les populations Congolaise et rwandaise.




-         De Gauche à droite, le président Congolais Joseph Kabila et Youeri Museveni du Rwanda en visite à Kasindi s’adresse à la population Congolaise sur les échanges inter culturel.

-          Le président Joseph Kabila de la République Démocratique du Congo accompagné  gouverneur  de la province du Nord Kivu Julien Paluku discutent avec des ingénieurs Chinois pour la construction des routes en République Démocratique du Congo.

  
-         De gauche à droite Comme un seul homme les officiers de l’armée Rwandaise se chuchote, au centre un Général de l’armée  Congolaise les observent passivement, ceci est un signe d’une coopération régionale sans frontière.


-         De Gauche à droite, Julien Paluku Kahongya Gouverneur de la province du Nord Kivu et son homologue du district de Rubavu (Gisenyi)


-         Général Didier Etumba chef d’état major de l’armé Congolaise et son homologue Rwandais James Kabarebe présente les honneurs le jour du « pas out » de l’opération conjointe Umoja Watu pendant l’hymen nationale.

Nous attendons à bras ouvert votre soutient pour vulgariser ce travail. 



2 commentaires:

  1. la RDC Ne jure que par l'alternance et la victoire de la Démocratie en 2016
    https://www.facebook.com/events/1527009850844182/?ref_newsfeed_story_type=regular

    RépondreSupprimer
  2. Qui a dit le contraire? Il faut seulement que les un et les autres se préparent par des formations pédagogique des élections

    RépondreSupprimer