jeudi 12 mai 2011

Un service commandé oui, mais des militaire FARDC ont droit à la vie

Devant un camion réquisitionnées par l'armé les militaires passent la nuit à la belle étoile sous les intempérie avec leurs sujets( Femme et enfant)
A la sortie de la formation de régiment à Walikale les militaires de FARDC armé d'une morale positive ont fait plus d'une semaine sur le tronçon Walikale Masisi où ils ont été affectés pour assurer la sécurité des hommes et de leurs biens. Hélas je suis désole de le dire, mais je suis obligé de le dire. Le sommet s'époumone pour rendre agréable les choses dans ce pays dommage que certaines personnes n'ont pas encore compris d'où nous sommes venus et où nous allons. Je n'ai jamais vu de militaire si discipliné comme le FARC, ils sont affamés par leurs supérieurs, mais respecte les consignes.
Durent cette parcours très difficile, ils se contentent de ce que le chef a dit pourtant tout le régiment sont dotés de camionnette 4x4 que les officier transforme en véhicule de luxe pour certain ça devient de véhicule pour transporte des marchandises, pendant que les militaire sont en train de souffrir dans des camions de civile. à notre passage c'est comme notre présence est venue le redonner l'espoir de vivre.

Le plus courage nous a dit : « Le journaliste vous êtes les yeux et les oriels du chef de l'état, nos supérieurs dans l'armé nous font souffrir, tous les efforts qu'il ménage pour redorer notre armé est Bézier par certains dans l'armé. Le fond de ménage de militaire est détourné par les mêmes personnes, ils font du commerce avec notre solde, nous n'avons pas droit aux soins médicaux. Ce qui est grave le gouvernement a doté de jeep 4X4 qui fait du rallye et le transport des biens des officiers à Walikale voilà que nous sommes en proie de l'activisme de FDLR avec nos enfants dans des véhicules de civile. », Fustige un militaire en colère de la situation qu'ils traversent pendant son parcours vers une nouvelle affectation. Servir le drapeau est un sacrifice, nous devons dénoncer les tortionnaires moraux de nos militaires qui se sont sacrifiés pour nous sécuriser dans la province du Nord Kivu et partout dans la République Démocratique du Congo. Moi je refuse de me taire face à cette injustice imposée à nos militaires de FARDC.

1 commentaire:

  1. C'est l'accomplissement de ce célebre adage "le chef est toujours le chef même en ... véhicules del'Etat".
    C'est dommage quand un bien public passe au vu et au su de tout le monde pour un bien personnel sous prétexte surtout qu'on est commandant ou officier. Opprimer les collègues, jusqu'à leurs enfants et à leurs femmmes!?

    RépondreSupprimer